Nouvelles Constructions

Lettre au maire : Construction Rue Marcel Sembat

                                                                                              Aulnay le 08 février 2021

A l’attention de Monsieur le Maire

Nous  souhaiterions vous rappeler notre courrier du 12 avril 2018 concernant l’alignement du trottoir rue Camille Pelletan avec celui de la place l’Herminier.  À notre connaissance, nous n’avons pas eu de réponse de votre part à ce courrier.

La situation semble  figée depuis deux ans, à notre grand regret. Conséquence immédiate : les collégiens du groupe l’Espérance manquent cruellement  d’espace de circulation en ces périodes où la distanciation sociale est primordiale.

Nous voudrions vous rappeler qu’il s’agit d’un problème récurrent dans la commune d’Aulnay-sous-bois, où le réalignement des trottoirs, même inauguré par les municipalités précédentes, n’a jamais été poursuivi, alors que la densification des immeubles imposerait qu’on y réfléchisse.

Plus grave : dans certaines voies comme la rue des Charmilles, la largeur minimale légale n’est pas respectée.

Un autre projet immobilier situé rue Marcel Sembat nous préoccupe beaucoup. En effet, à l’angle de rue Marcel Sembat et de la rue Jean Charcot, un retrait significatif du trottoir avait été effectué précédemment lors de la construction d’un immeuble.

Ceci a conduit à créer une belle perspective, une fluidité de circulation des piétons, notamment devant l’arrêt de bus.

Nous espérons que pour  la construction contiguë qui semble être programmée, il en sera de même. En effet la rue Marcel Sembat est  une voie à grande circulation : voitures, bus et piétons, avec des arrêts  de bus et la présence de l’établissement de la CPAM.

Une fois de plus et dans une situation sanitaire aggravée, la cité a besoin, en très grande urgence, d’espace de distanciation, de vie et de circulation douce. Pour faciliter les déplacements des piétons et des cyclistes, il faut un accroissement de l’espace public déjà trop malmené dans une commune dont la densification s’accélère.

Nous regrettons que les réalignements initiés par les municipalités précédentes n’aient pas été poursuivis, mais nous espérons qu’à la lueur des conditions sanitaires et climatiques actuelles un changement profond  de la réflexion sur l’urbanisation puisse voir le jour.

Souhaitant que ces remarques attirent l’attention des vos services d’urbanisme, nous vous adressons nos salutations les plus respectueuses.

Pour le bureau,

Daniel QUEMENER

Nouvelles Constructions

Largeur des trottoirs : Rue des Charmilles

Charmante construction rue des Charmilles avec jardin privatif, sauf que les personnes à mobilités réduites ou avec des poussettes aurons bien du mal à sortir de l’immeuble sur un trottoir de 80cm de largeur moins la largeur des poteaux électriques qui vous ne laisserez plus que 35cm pour passer.

Encore une fois la municipalité se moque des Aulnaysiens avec ces constructions qui ne permettent absolument pas la circulation des piétons et qui de plus est, non conforme à la législation relative à la largeur minimale des trottoirs qui est de 1.40m libre de tout mobilier urbain ou de tout autre obstacle éventuel.

Actions, Nouvelles Constructions

Lettre au Maire (Avenue Camille Pelletan)

Aulnay, le 3 mai 2018

Monsieur Bruno BESCHIZZA

Maire d’Aulnay-sous-bois

 

Monsieur le Maire,

Nous souhaiterions attirer votre attention sur les faits suivants.

Avenue Camille Pelletan les trottoirs sont très étroits notamment au droit du collège l’Espérance qui déverse quotidiennement des centaines d’élèves (plus de 800 élèves inscrits dans cet établissement) dans une rue  surchargée de circulation, voitures et bus.

Néanmoins son prolongement vers la place l’Herminier bénéficie d’un trottoir bien plus large.

Lors de l’agrandissement du collège il y a quelques années, même si la clôture d’un pavillon situé entre le collège et la Place faisait obstacle à la continuité d’un trottoir élargi, la municipalité aurait pu faire aligner la nouvelle façade sur celle de la place l’Herminier afin d’élargir la zone de circulation piétonne, ce qui n’a pas été fait.

 Aujourd’hui le collège a procédé à l’acquisition du terrain du dit pavillon jouxtant le collège au 15 rue Camille Pelletan et à la destruction de ce pavillon, vraisemblablement pour la construction d’un nouveau bâtiment.

 Nous espérons que la Municipalité exigera un alignement de la nouvelle façade avec celle de l’immeuble précédent de la rue. Il semble complètement anormal que les immeubles du 11 et 13 de la rue bénéficient d’un trottoir de largeur respectable et que le reste de la même rue, surtout au droit du collège, souffrent d’un rétrécissement inacceptable aggravé par la présence d’un poteau électrique comme le montre la photo ci jointe.

20180406_134206

On voit sur cette photo l’espace dont disposent actuellement les piétons, particulièrement les enfants, pour gagner la place l’Herminier, entre mur, poteau électrique et arbre. Cela aurait pu être facilement amélioré, bien sûr sans éliminer l’arbre, mais en déplaçant le poteau.

En effet, la largeur effective du trottoir au droit du poteau électrique ne respecte pas la loi en vigueur : 1.40 m libre de mobilier ou de tout autre obstacle éventuel ( loi du 11 février 2005, article 45 ; décret n° 2006-1658 du 21 décembre 2006).

Dans l’espoir d’une réponse concourant à la sécurité de nos enfants, nous vous prions, monsieur le Maire, de croire à notre haute considération.

Daniel QUÉMENER, adhérent d’Aulnay Environnement

Robert HALIFAX, Secrétaire Général

Réponse des services de la ville le 07.05.2018